31/01/2006

test de caissons

bon je continue,

 

alors sont passé entre mes mains et toute période confondues:

boston THX;

klipsch

SW12

KSW10

KSW12

KSW15

RW12

RSW12

THX (RW120 pour les intimes)

 

rel Q100; sunfire junior, mk2, signature, yamaha yst300, etc...

 

j'en oublie surement mais la chose à retenir est que bien sur il y en a des meilleurs que d'autres mais je n'en ai gardé aucun !

 

je ne ferai pas le test et CR de tous et ce pour une raison bien simple: certain ont été essayé chez mes parents et d'autres dans ma nouvelle demeure.

 

je ne ferai que les explications que sur ceux que j'ai essayé chez moi à savoir:

klipsch

RW12

RSW12

RW120

sunfire mk2

rel q100

et le petit dernier qui lui ne repart pas de chez moi.

pas la peine de le cacher plus longtemps, certains l'ont compris, c'est bel et bien le velodyne DD15.

 

c'est un peu lui qui m'a poussé à écrire tout ça.

je n'ai pas voulu écrire ce que j'en pensais car sous le choc, je me serais emporté et je ne pouvais plus être objectif.

 

avec le recul, je pense que je serai plus à même de donner vraiment le fond de ma pensée.

 

avant de commencer, il faut poser les conditions de tests.

 

mon salon fait 6m sur 4m ( hauteur de plafond de 2m50) et il y a une grande ouverture sur ma cuisine qui elle fait 13m².

le volume global de la pièce fait donc 37m².

 

il y a certaine caractérisques dans cette pièce:

 

j'ai une forte résonance à 30hz ce qui me fait attraper de l'infra grave très facilement.

par contre, cette même pièce me mange le grave entre 40 et 60hz... plutôt gênant ce qui se traduit par un son creux !

grâce à mon tact, je peux rectifier tout ça mais une correction électronique ne remplacemera jamais une bonne pièce.

soit

 

pour ceux que ça intéresse, voilà la courbe des F3 chez moi:

 

 

 

les spécialistes auront tout de suite vu de quoi je viens de parler

 

voilà, le problème étant posé, on peut partir sur les tests en sachant que les avis que je vais donner seront bien sur différent mais une chose est importante:

tester des caissons dans une même pièce donne des différences et ces différences se retrouveront dans une autre pièce.

je m'explique; un caisson qui ne descend pas, qui est anémique ne deviendra pas une bombe même dans une bonne pièce.

 

je peux me permettre d'affirmer cela car les caissons que je vais commenter ici, je les ai aussi entendu dans d'autres pièces (amis ou auditorium) et les caractéristique et signature du caisson était bien là.

 

encore autre chose:

contrairement à ce que l'on croit, les premières octaves sont très importantes en musiques et en HC, elles donnent tout la puissance aux effets !

 

je ne pense avoir rien oublié en préambule, si oui j'y reviendrai lors d'un correctif.

 

encore une fois, je vous demande de l'indulgence, ce que je vais dire ici ne concerne que mon avis et non une généralité !

je ne suis pas docteur en caisson  mais je crois que mon expérience de plus d'une dizaine d'années dans la hifi ainsi que ma petite oreille de musicien (7 ans de conservatoire) me permette qd même de ne pas dire que des conneries 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:52 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.