27/03/2006

bientôt maestro settanta

là, je suis en train de tester l'audio analogue Maestro Settanta .

et j'ai craqué.. je le prend !

 

ce truc est d'une musicalité incroyable et comme mon dd est lui même egalisé, je met mon tact en vente. j'espère ne pas le regretter mais je n'ai pas un budget à rallonge et il me faut faire un choix.

je posterai un CR et des photos d'ici peu. si j'ai le temps, je ferai le test du SPL1000R en même temps !

16:03 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/03/2006

golf réparée et investissement en vue

bon, je ne m'en tire pas trop mal avec cette vw, 156€ pour un new débimettre .

l'embrayage souffre déja de l'abondance de couple d'ailleurs .

 

bon, c'est pas tout ça mais hier, j'ai été au salon HCFR et rencontré plein de gens avec qui je parle toute l'année sans les avoir vu (enfin certain)

loloboy, géant vert, tzole, danam, le winch, ogobert, boudze, moudugnou, pedro, et j'en oublie certainement plein

qu'ils m'excusent  !

j'ai pris une méchante claque avec les 801D sur les nouveaux rotel classe D !

ça poussait comme c'est pas permis et si le test s'avère concluant ... héhé

le ruby et le JVC HD m'ont troué le cul aussi mais bcp trop cher.

 

super salon/ambiance !

je ne regrete pas d'y avoir été

 

 

 

 

14:53 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/03/2006

voiture en panne

 

ma golf est tombé en panne (moteur en défault) donc du coup, je dois remettre les tests à plus tard.

 

saloperie de moteur TDI va !

18:18 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/03/2006

jérome

ça fait plaisir de voir que tu suis .

 

j'ai refait une dernière courbe après la dernière  et c'est encore mieux (en hifi) car j'ai applati entre 50 et 60 hz et ça fait moins boumis et là, on "entend" plus du tout le caisson !!

par contre, l'infra me semble encore plus titanesque !

 

si j'arrive à lacher Kaméo , je ferai bientôt un CR du SPL1000R

17:23 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/03/2006

suite des courbes

voilà le dernier blabla au sujet des courbes !!

 

je vous ai montré la dernière fois la courbe la plus "propre" que j'avais pu faire:

 

 

 

pour être complêt, j'aurai sdu vous montrer ce que j'avais avant de travailler dessus. donc brute de décoffrage, résultat caisson+ enceintes+ intéraction de la pièce:

 

 

j'ai laissé le volume au 6 mais en le montant au 12 (pour dire d'avoir un niveau global plus important)

 

 

 

ça à l'air assez simple à corriger mais en fait, il n'en est rien !!!

 

même avec l'égaliseur paramétrique, la bosse à 30-32 hz est tellement énergique qu'elle est vraiment très dur à aténuer et donc, le mieux que j'ai pu faire et qui donne un très bon résultat à l'écoute est celle ci.

ah oui, il faut noter qu'entre temps, j'ai retiré les deux cables cinch qui attaquais l'entré IN du caisson pour la remplacer par une XLR et surprise...

le niveau est divisé par deux. c'est logique, il fait une sommation des informations qd il y a le signal gauche-droite et comme le signal XLR est mono... du niveau 6, je me retrouve au niveau 12 pour exactement les mêmes résultat !!

j'ai aussi nettement plus poussé le caisson et malgré qu'elle soit un peu moins parfaite, elle donne un sentiment de plus de coffre en dessous de 30 hz encore .

la différence avec l'ancienne n'est pas énorme mais bon, je vais mettre celle ci en courbe par défault histoire de m' habituer et la semaine prochaine, j'en essayerai encore une autre.

 

23:05 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/03/2006

 

voilà la suite .

 

j'ai un peu retravaillé la courbe ce w-e et je suis arrivé à un meilleur résultat encore mais là, il m'a fallu environ une heure.

ce n'est finalement pas énorme mais il faut rajouter à ça les écoutes etc... et là, ça grimpe facilement à 4h de travail pour arriver à un résultat plus que correct et à l'analyse et à l'oreille qui reste bien sur l'élément le plus important.

pour continuer sur les courbes, en voilà une ou j'ai monté le volume du caisson à 8. on peut voir qu'il commence vraiment à être plus présent que les enceintes principales.

 

 

la même chose mais caisson poussé au delà du raisonnable pour l'équilibre, il est là au 20:

 

 

ça, c'était pour jouer disons .

 

alors, voilà le résultat que j'ai pour l'instant.

c'est ce que j'ai trouvé de mieux et c'est ce qui le convient également à l'écoute:

 

 

comme vous pouvez le remarquer, je n'arrive pas à obtenir une courbe parfaitement linéaire...

ma pièce produit du 30-35hz de façon incroyable ce qui est génial pour l'infra mais par contre, j'ai un très gros trou à 40 hz et ce malgré la porte ouverte .

on entend qu'il y a effectivemment un problème à la position d'écoute car il suffit de se déplacer dans la pièce pour le ressentir de nouveau.

il n'y a pas de miracle, les longueurs d'ondes étant ce qu'elles sont, il est impossible d'ans une pièce ouverte comme la majorité d'entre nous d'avoir toute les fréquences de 30 à 60hz qui arrive pile poil là ou la position d'écoute est la meilleure.

c'est en effet toujours une histoire de compromis.

 

15:26 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/03/2006

technicien

je viens de me rendre compte d'une chose en me relisant... je parle comme une tappiolle qd il s'agit de décrire des sentiments .

j'ai dur d'expliquer ce que je resent. en fait, comme je suis technicien de formation et assez cartésien d'esprit, je vais continuer en expliquant de façon méthodique comment on arrive à configurer ce bazar.

 

ça servira peut être plus que de lire toute mes bétises .

 

il y a eu des modifications et des reparamétrages mais je vais commencer par le début.

excusez moi d'avance pour la mauvaise qualité des photos mais en composite sur une vielle TV cathodique, ça ne pouvait pas donner bcp mieux.

 

1° étape:

 

 

 

 

voilà la courbe que j'obtient en corrigeant grace à l'équaliseur paramétrique.

bien sur au début, j'ai essayé en EQ normal mais il est bien dur d'avoir une courbe cohérente et plate car la correction est bien trop large et augmenter une valeur joue aussi surr celle d'a côté.

ceci n'est donc pas réelement la première courbe que j'ai faite mais déja une petite retouche.

on remarque que ma pièce bouffe le grave de 40 à 60 hz et donne un pic à 30hz.

la correction est énorme... mais nécessaire.

le fait de jouer sur la phase qui est réglable de 0 à 180° par pas de 15° influence la courbe donc, il faut non seulement avoir une bonne courbe mais aussi un résultat satisfaisant à l'écoute.

je m'explique: sur la phase 0°, ma courbe était vite presque parfaite... problème; à l'écoute le grave fait comme un déphasage avec les principales et je n'aime pas ça.

j'ai donc du faire qq essais.

j'ai pris mon générateur, tapé 40hz qui est la fréquence qui à le plus de mal chez moi et regardé à combien de degré elle était la plus élevé (sonomètre en main donc)

résultat 90°. confirmation à l'écoute, c'est du tout bon.

 

il faut qd même faire attention aussi que une bonne courbe avec ce système d'analyse ne veut pas nécessairement dire que le résultat est nickel !

en effet, une analyse au sonomètre et avec le tact ne me donne pas tout à fait les même résultat.

différence de méthodologie certainement, mais il est qd même frustrant de ne pas avoir de résultat cohérent par les trois méthodes.

bref

 

 

la courbe que je vous montre ici est la même que la précédante sauf que j'ai fermé la porte du fond de ma salle .

vous avez vu comme le 40 hz se creuse... c'est un résultat que je retrouve à l'écoute et qui m'est connu depuis longtemps !

il me faut décompresser en quelque sorte le fond de ma salle sinon, c'est la kata .

 

 

2° étape:

 

 

je ne fais jouer que le caisson. c'est facile, il suffit de mettre mon bloc de puissance en mute.

 

j'en profite pour rajouter (tant que j'y pense) que je me suis surpris à n'écouter que le caisson parfois !

ben oui, au début, pour voir un peu ce qu'il donnait, je m'était mis juste en face et coupé les principales et c'est là qu'on se rend compte de toute l'importance des premières octaves.

c'est sidérant et pas du tout boum boum des caissons traditionnels.

 

3° étape

 

voir ce que donne les principales seules

 

 

oui ici, ce ne sont pas des RF7 mais des bibliothèques mais cela n'a pas vraiment d'importance car la courbe finale que je montrerai après est quasi identique aux  les colonnes.

 

on voit bien ici la remontée à 30 hz que ma pièce apporte.

 

 

 

00:24 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/03/2006

suite de l'écoute

j'ai été fort tenté de voir comment ce fameux paramètre "contrôle" pouvait intervenir pour rendre le dd15 si rapide.

retour au menu12345, hop, on met l'asservissement sur 1 (donc au minimum) et hop, on sauve, on quitte.ah ben... y a pas photo, c'est plus la même chose, ça bave bcp plus.j'ai connus des caissons bien plus baveux bien entendu mais on entend clairement la différence.

toutes les notes qui me semblais différenciées sont ici complêtement confues et pataudes. ça me donne vraiment l'impression que le caisson ne suis plus autant la musique et que du coup, il s'entend plus.

il joue dans son coin et l'intégration en prend un coup.

bordel, l'asservissement, ça marche vraiment alors.

j'essaye encore une fois sur un petit cd DTS que je me suis compilé avec plein de truc euh... géniaux

 

et il y a un morceau ou il y a des coup d'infra régulier pendant la première minute du morceau.

wahouuuuuun...

en fait, on entend du grave mais qui s'arrête tellement vite que ça en est suprenant.si on remet l'asservissement au mini... ben hop, ça se transforme en gros boum boum... ou les coups sont quasi plus séparés et ou on a finalement l'impression que ça descend moins bas...

bon, j'ai vite capté, l'asservissement sera toujours au maxi... héhé

 

j'enchaine pink floyd, michel jonas, des bo de films, madonna, michael jakson, hooverphonic en acoustique...et je suis déja amoureux de cette caisse.

23:22 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

l'écoute du dd15

désolé pour le retard mais je suis débordé de taf (comme on dit chez les djeun).

 

bon alors l'écoute de ce dd15.

une fois passé le réglagle et mise à niveau du caisson par rapport aux enceintes, on sentait bien que déja ça descendait !

à la limite, c'est un truc que les autres caissons savent faire aussi (peut être pas aussi bas certe mais bon), ce n'est pas là que je l'attendais.

 

les cd que j'ai écouté etait donc une sélection de musique pas nécessairement électronique bourrée d'infra mais plutôt diverses pour voir si réellement l'intégration avec les principales et si formidable qu'on le disait...

et la réponse est OUI !!!

 

dès les premières notes, le caisson est discret dans le sens ou on ne le détecte pas vraiment.

on écoute pas un ensemble caisson+ enceinte mais un tout.

et c'est la deuxième fois que ça m'arrivait (la première, c'était un HGS12).

c'est très impressionant car du grave qui descend dans les tréfonds de l'infra et qui en plus est d'une articulation pareille, je n'avais jamais entendu ça chez moi !

le cd de pink martiny ("little hang on tomato", le dernier) prend une dimension incroyable, je n'avais jamais entendu ça.

même sur du piano, ça prend au tripe.

ensuite, complêtement bouleversé, je passe des cd de lounge (buddha-bar et nirvana lounge pour ceux qui connaissent).

ce ne sont pas des cd calme côté grave déja mais alors là, c'est un autre monde.

 

il y a des truc que ça fait 5 ans que je connais (et sur différents système) et je n'avais jamais entendu que ce que je prennais pour des coup d'infra était en fait de l'infra différents.

c'est un morceau de bellasonus ou il y a des pulsation grave à 30-35hz et ensuite, qui descend de plus en plus bas.

en fait, ces pulsations sont elle même constituées de plusieurs pulsations  !

ah ben ça, je n'en revenais pas.

le truc qui est marrant, c'est de s'habituer à écouter l'ensemble puis appuyer sur le mute de la télécommande du caisson et là, ça fait mal... .

on dirait que on a coupé tout le grave et que la musique est maigre mais maigre !!!

comment on a pu écouter comme ça avant !

 

pour jouer, j'attaque de cd "chargé" et là, on peut dire que ça dégage.

en fait, l'infra est tellement présent et on est tellement peu habitué à l'écouter que j'attrape comment dire...

pas la nausée mais on sent que ça appuie sur les tympans, c'est difficile à décrire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23:07 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |