27/04/2006

test velodyne SPL10OOR

en retard comme d'habitude mais bon, le voilà :

la première surprise qd on prend la caisse dans les bras ! oufti que c'est lourd ce truc, franchement, je ne m'attendais pas à ça. en fait, c'est parce que pour sa taille, la caisse est lourde, c'est trompeur et puis... je ne suis pas du genre musclor non plus .

au déballage, on constate une petite télécommande toute mimi, un micro (qui fait vraiment gadget), et le traditionnel mode d'emploi en anglais . franchement, il pourrait faire un effort de ce côté !!

le caisson en lui même est très compact, à une finition superbe en noir laqué. attention, ça doit être fragile et bonjour les traces de doigts mais ça rend super bien... ça fait une petite boite toute mimi cracra que les femmes devrait adorer (en tt cas la mienne à aimé la discretion)

une petite image tient

 

 

bon, là, le cache est enlevé ce qui le rend moins discret mais avec, ça le fait ! à propos de cache, le cadre est de bonne qualité mais on est assez loin de celle du dd... fatalement !

à l'allumage, premier constat, la loupiotte bleu éclaire vraiment trop fort , bonjour le cassage d'ambiance pendant le film ! de ce côté, le dd avec aussi l'affichage "velodyne" en bleu est bien plus discret. ceci dit, on peut couper la diode aussi bien sur l'un que sur l'autre mais alors, on ne sait jamais si le caisson est en fonctionnement.

 

je l'ai laissé tourner un moment histoire de le libérer un petit peu avant de commencer les test, le caisson étant neuf.

avant d'attaquer avec les courbes et explication, je vais commencer par mon avis sur de la musique.

d'origine, sans utiliser l'eq, c'est un caisson encore relativement rapide, qui par contre ne m'a pas semblé descendre très bas et qui s'accomode sans problème de mes 35m² !

ceci dit, rien de transcendant ce qui est logique vu les problème de ma pièce sans correction. bosse à 30hz puis gros creux entre 40 et 60...

malgré que ce soit un petit cube, pas de résonnance parasite, le caisson ne se déplace pas tout seul dans la pièce (merci les 20 KG).

remarque, pas facile de voir ou en est le volume vu que l'interpretation se fait par la diode bleu .

passont au chose sérieuse , les mesures !

comme votre serviteur et là pour vous satisfaire, oh lecteur avide de courbes , j'ai branché le générateur du dd15 (qui va faire comme un SMS) en direct sur mon audio analogue settanta et les préout alimentent le SPL1000R .

on a donc la courbe de mes biblio:

 

 

et ensuite celui du SPL plus les biblio, comme il y a 4 preset d'origine, les voilà:

preset 1:

 

 

preset 2:

 

 

 

preset 3:

 

 

preset 4:

 

 

bref, pas folichon... la meilleur à l'écoute étant encore la trois !

ensuite, je passe à l'equalisation automatique et là surprise, le caisson, reveille tout le monde tant les 12 "sweeps" qui me fait sont à haut niveau .

bon, pas grave, je le laisse terminer à son aise (c'est d'ailleurs assez rapide) puis je compare les résultats obtenus par rapport à tantôt.

 

preset 1 corrigée:

 

 

preset 2 corrigée:

 

preset 3 corrigée:

 

et enfin preset 4 corrigée:

 

encore une fois, c'est la 3 qui me semble la plus réaliste sans pour ça être parfaite !
comme je l'avais essayé avant sans correction auto, j'ai réecouté les même morceau avec la correction ! c'est effectivemment mieux mais comme on ne sait pas intervenir sur la correction, on est dépendant de la machine et c'est un truc qui ne me plait pas trop. bon, bien sur, tout le monde n'aura pas besoin de correction aussi énergique que moi mais ma pièce pourrie à au moins l'avantage de nous montrer les limites du système.
il faut aussi nous replacer dans le contexte hein .
bon, en hifi, pour moi ce caisson est insuffisant, autant le dire tout de suite. il n'y a rien à faire, avec le dd15 dans l'oreille, n'importe quel caisson fait lent et mou même si ce spl ne l'est pas vraiment dans l'absolu ! on entend bien que c'est un caisson qui à été rajouté et il est dur de se forcer à écouter un ensemble enceinte+caisson fusionné... je sais, je suis difficile mais j'assume ! en Home Cinéma par contre, ça passe beaucoup mieux et malgré la petitesse du bazard, c'est trés étonnant mais par contre, le manque d'assise est évident... c'est boum boum mais pas profond.
 
je me suis alors amusé à comparer l'imcomparable c'est à dire le SPL à un caisson qui coute quasiment trois fois le prix, c'est à dire mon dd15 . bon, je lasse les photo parler d'elle même...
voilà le dd15 non corrigé:

 

à comparer face au SPL non corrigé dans la meilleur preset càd la trois:

 

 

ou alors, faire l'impasse de l'extension grave et choisir la 1:

 

 

 

bon, pas besoin de tourner autour du pot, le dd15 est plus linéaire que le SPL déja rien que d'origine donc fatalement... à la correction, c'est déja un plus.

je les ai écouté comparativement et la différence entre les deux est un univers  ... désolé de dire ça comme ça mais il faut bien avouer que malgré la présence d'une grosse gamelle généralement plus lourde, boumis et tout le toutim, le DD est bien plus nuancé, rapide.

le plus impressionant étant l'assise que donne le dd...

le spl n'est pas mauvais dans l'absolu mais il n'y a pas de miracle, c'est tout.

 

une fois corrigé, le dd15 donne ça:

 

et comparé au preset 3 (le plus agréable à l'écoute et le plus linéaire aussi)du SPL:

 

bon, je n'en dirai pas plus, sinon certain vont m'en vouloir  !!!

 

il y a aussi un truc que j'ai remarqué: en écoutant tel que les courbes que vous voyez, le SPL à un trop bas niveau  et j'ai du le remonter vachement (sur certain morceau, j'ai du rajouter 20 points de volume) alors qu'avec le dd, je suis à 5 sur 99 et monter de un ou deux cran se fait immédiatement sentir !

enfin, ce n'est pas bien grave car le SPL1000R est très largemlent suffisant de part le volume sonore dont il est capable.

 

je ne résiste pas à vous montrer quelques photos comparatives:

 

 

la derniére n'étant pas la façon écoutée mais juste pour la photo !

 

voilà, c'est tout.

si vous avez des questions, n'hésitez pas .

21:34 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/04/2006

demain le test du SPL1000R

voilà, j'ai terminé le test du petit SPL1000R et je commencerai demain avec les photos et le CR !

 

pas grand chose comme autre news à part une gueulante contre UPS qui est vraiment une société de transport en dessous de tout !

les sous-traitants sont irrespecteux de la marchandise et celui qui sait me donner une société de transport à prix compétitif sera mille fois remercié !

dommage que chronopost soit si cher sion avec eux, c'est un monde de différence

09:34 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/04/2006

test de l'audio analogue maestro settanta

bon, certain le savent déja mais j'ai simplifié mon système: j'ai revendu contre toute attente mon tact !

la raison est simple: comme bcp de gens, j'ai de problème de grave dans ma pièce et lorsque je ne voulais pas entendre parler de caisson, ce tact était un outil de travail formidable, tant pou la mesure que la corrections des problèmes mais le dd15 à changé la donne .

comme il est lui même égalisé en paramétrique et qu'en plus il fait un grave magistral, il n'était dès plus indispensable de faire deux corrections au cul de l'un l'autre.

le médium aigu ne m'a jamais semblé est une source de problème dans le sens ou on choisit ses enceintes en fonctions de ses gouts.

 

autre changement, les enceintes: je suis passé au bas rendement en attendant la nouvelle gamme klipsch.

avec le recul, je crois que je ferai cohabiter les deux car ils sont à mon sens complémentaire... je m'explique:

j'ai toujours changé régulièrement d'enceintes et de technologie sans arrière pensées car le but final est la musique !

le summum de ce que j'ai eu à été les nautilus 802 qui en terme d'écoute hifi était de loin les meilleures.

il est vrai qu'en home cinéma, elle souffrent face à des klipsch RF7 mais je crois qu'on peut aimer les deux et ne pas quoi choisir au final.

n'ayant pas les moyen,s de me reprendre des monstres comme les actuelle 802D, j'ai modestement opté pour des petites bibliothèque nommées 805S et j'en suis pour l'instant très ravi.

c'est radicalement différent d'une klipsch, c'est sur mais moi, ça me plait beaucoup... et avec le dd15, le mariage est presque parfait. je dis presque car j'ai qd même qq réserves mais ce n'est pas l'objet de ce CR .

il me fallait donc qqch qui fasse préampli et qui au passage puisse se subtituer à mon vieux sony 77es qui ne fait pas très correct dans une installation .

ayant eu l'occasion de tester le petit maestro, il a bien fallu avouer que musicalement, c'est qqch !!!

même si je n'ai pas de lecteur dédié pour l'instant (c'est mon 989 de pionner qui fait la musique), le résultat est déja très gratifiant.

la partie préampli est vraiment très bonne et très transparente (je peux le dire car j'ai eu aussi l'occasion de mettre le cd maestro et c'est effectivemment magistral) mais c'est la partie amplification qui m'a le plus surpris.

il est annoncé pour deux fois 70w et il pousse méchamment plus que mon vieux sony 2*200w . le grave est vraiment d'un autre monde et je n'en revient pas d'une telle force venant finalement de ce qui n'est qu'une bibliothèque.

c'est rapide, délié et descend bien plus que mon vieux ampli qui je crois va prendre sa retraite bien méritée.

la finition est absolument sans reproche, il reste que la télécommande quoique bien finie m'agace car assez peu directive mùais bon, il ets vrai que ma table est juste en face et que l'oei capteur n'est donc forcément pas à la fête.

il est simple d'emploi: un bouton de sélection et un bouton de volume mais grace à la télécommande, on peut configurer l'entré en bypass (très pratique en HC) ainsi que une entrée phono pour les vynil-nostalgique ...

il a aussi une sortie préout que j'utilise pour alimenter le dd15 qui s'en régale donc.

le petit écran indique le volume et l'entré ainsi que certaine fonction (mode bupasse notamment)

 

 

 

et le voilà de face:

 

 

 

au final, un très bon appareil, un peu cher qd même je trouve (comme toujours chez audio analogue) mais plus que certaine production similaire donc, on est dans le bon !

 

 

 

 

14:26 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

promo sur les RF35 et RF15

comme annoncé, il y a des liquidations sur l'ancienne gamme !

pour les budget serré, c'est peut être le moment de faire de bonnes opérations:

RF35 à 700€/paire (à la place de 1000€)

RF15 à 480€ la paire ( à la place de 600€)

il y a deux couleurs dispo, cherry ou le noir traditionnel

14:16 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

prix de la nouvelle gamme klipsch

voilà, l'info vient de tomber, les nouveaux prix klipsch seront les mêmes que ceux de l'ancienne gamme.

sauf les RF63/RF83 et RF64 qui sont augmentée de 8% environ !

c'est bien la preuve que c'est plus un gros relooking sauf pour celle que je viens de citer.

alors, ça donne quoi:

RF83: 2500€/paire

RF63: 1800€/paire

RF82: 1000€/paire

RF62: 800€/paire

RF52: 600€/paire

 

apparemment, les dimentions des enceintes ont été revue à la hausse mais j'aurai l'occasion d'en reparler après le premier contact de cette nouvelle gamme !

 

RC64: 900€

RC62: 400€

RC52: 300€

 

RS62: 1000€/paire

RS52: 600€/paire

RS42: 400€/paire

 

RB81: 600€/paire

RB61: 400€/paire

RB51: 300€/paire

 

vivement les permiers tests .

 

 

 

14:12 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/04/2006

 

demain, j'aurai un peu le temps de vous raconter des histoires .

au programme,

la liste de prix de la nouvelle gamme klipsch

la promo canon sur les RF35 et RF15

mon test de l'AA maestro settanta

les premières photos avant test du velodyne SPL1000R

et mes dernières écoutes/réglages sur le dd15

ça fait beaucoup ??

euh oui, c'est vrai ça... bon on verra hein

 

23:20 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |