30/06/2006

TEST de la RC64

voilà, on y arrive...

il fallait me laisser un peu de temps pour me laisser faire les comparaisons avec la RC62 et surtout juger de l'intégration avec les RF82.

 

TEST de la RC64:

 

comme je l'avais déja précisé il y a quelques jours, la boite est non seulement très grande pour une centrale mais surtout elle est d'une lourdeur incroyable !

la centrale en elle même pèse près de 28 kg  mais en plus, la boite qui l'abrite comprend pas moins de deux fois trois couches de carton pour protéger l'enceinte.

ça chez klipsch, c'est une première et il ferait bien d'appliquer ça sur toute leur enceinte. il n'y aurait plus de problème de transport . la boite en elle même pese 5kg300gr !!!

 

bon, une fois déballée, on est très impressionné car c'est vraiment à une mini colonne que l'on a affaire ! 84cm de large, ce n'est pas rien par contre, la hauteur et la profondeur sont quasi les même que celle de la RC62. ce qui saute aussi au yeux, c'est la finition (j'ai pris le bois "cherry")... rien à voir avec les RF82/62/52.

ce qui explique (en partie), la grosse différence de prix. en fait, il s'agit de la même finition que les EX-RF7/RF5/RC7. finition vrai bois donc et non pas un vinyl même si il faut qd même avouer que le recouvrement mat des RF82/RC62 n'est pas si vilain.

 

bon, voilà quelques photos de la bête avant test et comparatif:

 

 

 

la taille est impressionnante, n'est ce pas ?

 

en tout ças, moi, ça ne me lasse pas de la regarder cette monstrasse . après le côté esthétique, je l'attendais particulièrement au tournant celle là car comme je vous l'avais dit, je ne suis pas particulièrement friand des enceintes closes. va t'elle tenir ses promesses ?

 

voilà les conditions de tests:

essai sur enceinte seule (musique, dialogue)

essai comparatif vs RC62

essai en intégration avec le système RF82 et RS62.

 

voilà une photo de groupe:

 

 

 

et une autre vue de côté cette fois:

 

 

 

1° essai sur enceinte seule:

 

mes craintes sont fondée... le grave est très court dans le sens ou ça ne descend pas mais par contre, les voix ont du corps et de la présence. pas la peine de lui demander de passer le 30hz, ça ne marchera pas et ce n'est d'ailleurs pas le but. donc configuration en small uniquement malgré la présence de quatres woofers.

à ce propos, la configuration du filtre est particulière car les deux woofers qui entourent le pavillon font du médium-grave tandis que ceux aux extrémités ne font que du grave. à propos de pavillon, il y a (comme sur les RF7/RF5/RC7) une petite grille de protection qui indique que l'on n'a pas affaire au même pavillon que sur les RF82/62 etc...

 

ce qui est par contre assez étonnant, c'est que cette centrale est beaucoup plus douce et charnelle que la RC62. on aurait à la limite beaucoup de mal à croire à une enceinte à pavillon tellement elle ne projette pas le son ! c'est d'ailleurs agréable car ça permet de pousser très fort sans chouintement. elle à donc un caractère beaucoup plus calme que la RC7 qu'elle remplace.

de plus, elle rayonne beaucoup plus large que les klipsch en général probablement à cause de son imposant gabarit.

il est temps de passer à un comparatif.

 

 

RC62 vs RC62:

 

pas de secret, la RC62 fait bcp plus petite et de ce fait elle passera plus facilement dans un intérieur ou sur une TV que la RC64 qui sera dans la majorité des cas en dessous de l'écran.

 

 

 

 

 

 

alors, en écoute comparative, la première chose qui choque, c'est que la petite donne l'impression d'aller plus fort à volume égal ! le rendement semble plus élevé mais en fait, ce n'est pas ça: elle est tout simplement plus montante dans l'aigu.
le grave descent plus bas (grace au bass reflex) mais par contrele grave à moins de corps, il est plus light.
un peu comme si la RC62 était creusé alors que la RC64 descend dans le grave en pente douce ce qui est d'ailleurs la caractéristiques des enceintes closes.
comme je l'avais déja remarqué la RC62 chouillate plus, je veux dire par là pavilonne plus que la RC64 qui est décidément très douces à côté.
on à dès lors l'impression qu'elle est moins clinquante mais comme je l'avais déja dis, à haut volume, ça sera bénéfique.
c'est donc un gros retournement de situation car il y a qq années, le haut de gamme référence était vraiment plus incisif que les petites et maintenant, c'est presque le contraire ! ça m'étonne beaucoup car la RF63 m'a parru pourtant très libérée de ce côté. j'ai hate de l'essayer .
 
alors RC62 ou RC64 ?
 
dur dur et cela va dépendre de vos principales !!!
je dirais qu'a partit de la RF82 et au dessus, il vaut mieux une RC64.
comment aussi justifier un tel écart de prix .
déja rien que la finition extérieure et la présentation vrai bois justifie une partie du tarif. après, il est vrai que la RC64 à probablement un rapport qualité/prix moins intéressant que la RC62. mais elle lui est à mon gouts de toute façon supérieure même si ce n'est pas une claque phénoménale par rapport à la petite.
 
essai en condition avec RF82 et RS62:
 
c'est là que la RC64 trouve toute son ampleur.
rapellez vous, je trouvais que la RC62 était le maillon faible si je peux m'exprimer ainsi   du pack, avec la RC64, ce n'est plus vrai.
 
dans un film ou sur de la musique,elle fait moins "petite", moins pièce rajoutée !
heureusement d'ailleurs sinon, son prix serait très largement injustifié.
 
sur les extraits musicaux et les chansons de "walk the line" (mon coup de coeur de cette année), elle impressionne vraiment par son bas médium et par la présence qu'elle donne au dialogue.
c'est vraiment une centrale avec qui il fait bon vivre !
donc je dis oui, la RC64 est une très bonne centrale !
aussi bonne mais dans un genre différent que l'était de feu la RC7 .
 
si vous avez des questions ou remarques, n'hésitez bien sur pas .
 
 
votre serviteur
olivier
 
 
 

 

18:17 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/06/2006

la grosse est arrivée

ça y est, j'ai reçu ma RC64 et boudiou, que la caisse est lourde .

je n'ai pas encore eu trop le temps de faire joujou avec, mais d'ici quelques jours (après rodage), je serai en mesure de vous faire les tests habituels !

 

 

pour thierry: c'était des intégrés NAD mais je ne connais pas assez bien la gamme et je n'ai pas de photo ou je pourrais voir le modèle  .

 

 

 

21:45 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/06/2006

klipsch 2006 (suite 2)

maintenant les surrounds, je vous avais déja présenté la RS62 qui est démente, voici de gauche à droite RS62/ RS52/RS42:

 

et d'autres vues:

 

 

 

pas d'écoute donc pas de conclusions non plus .

juste que je suis déja bien curieux de comparer une RS52 à une KS525 THX .

j'ai qq autres photos:

 

RB41(en bas) & RB51(en haut )

 

 

nouveaux caissons de la gamme synergie, le sub10 (400€) et sub12 (700€)

me font fortement penser aux ex-KSW .

 

 

 

les colonnes synergies:

de gauche à droite F1/F2/F3

les F3 vont toujours aussi bien .

 

et encores d'autres ou on voit bien les proportions de taille:

 

 

 

 

oufff, voilà, c'est tout pour aujourd'hui .

12:03 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

klipsch 2006 (suite 1)

bon passons aux centrales, on commence en photo:

 

 

de bas en haut:

RC52/RC62/RC64:

 

vu sous un autre angle:

 

 

bon visuellement, je n'y vais pas par quatre chemins, la RC64 est monstrueuse .pas tellement en hauteur (idem que la RC62 déja décrite ici) et en profondeur (relativement faible finalement) mais surtout en largeur ! je n'ai pas pu les écouter alors, je m'en suis commandé une en couleur cherry (pour aller avec mes futures RF63 cherry )

je suis curieux mais aussi très septique de son rendu face à une RC62 !

les raisons ? enceintes close donc grave court et limité.

espoir ? même rendu que la RF63 dans le haut du spectre (même pavillon et grave) et alors là .

la RC52 m'a parru très petite et ça me fait peur... . à prendre si on a un budget serré sinon passer direct à la RC62.

en résumé:

RC52 exclusivement pour la RF52

RC62 pour RF62 ou RF82

RC64, je ne sais pas encore .

11:46 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

gamme klipch reference 2006

voilà, désolé de n'avoir pas pu vous montrer ça hier mais je suis malade comme un chien (estomac) et là, sous médoc, ça va mieux mais pas encore ça.

 

bon, on ne va pas s'éterniser surtout qu'il y a bcp !!!

on va commencer par la gamme des colonnes référence:

 

 

de gauche à droite, on a:

RF10/ RF62/ RF82/ RF63/ RF83

 

voilà d'autres photos vu sous d'autres angles:

 

 

 

 

 

alors visuellement, RF10, pas de changement

RF62: plus grosse que l'ancienne RF25 mais encore très discrete et logeable dans un intérieur

RF82; vous la connaissez bien, je l'ai décrite en long et en large. taille déja limite dans un intérieur

RF63: face avant étroite mais profondeur impressionante

RF83: monstrueuse dans tout les sens du terme (hauteur mais surtout profondeur ), il va falloir une femme très compréhensive pour loger ça .

les RF7 font rikiki à côté !

la largeur est par contre très acceptable (identique à la RF82 en fait)

 

pour ce qui est de l'écoute, je ne vais émettre qu'un avis provisoire car la pièce et le positionnement des enceintes ne permettait pas de juger de façon qualitative.

l'amplification/platine cd était de marque NAD qui est bien mais pas suffisante pour tirer la quintescence des plus grosses !

 

RF62: me donne la même impression que la RF25 càd très correct pour le prix et à utiliser dans une pièce de 20m² ou moins.

pas à son aise ici car la pièce était immense (au moins 60m², plafond à plus de 4m en pente...)

 

RF82: je ne vais pas vous refaire un speech... juste préciser qu'elles m'ont semblée plus douces et clairement moins bien amplifiée que chez moi.

 

RF63: la révélation

nettement plus vivante que la RF82, plus dynamique, plus cognante, vive, réaliste sur les voix (et pas qu'un peu), un grave un peu plus présent mais pas beaucoup.

juste plus rapide en fait. rendement sensiblement pareil mais médium aigu libéré.

elle m'ont fait forte impression dans les conditions ou je les ai écoutée... elle donnait envie de taper du pied.

 

RF83:

ce sont en fait et dans tout les sens du terme de grosses RF82 !

plus de coffre, de grave mais médium sensiblement pareil malgré que ce soit le même pavillon que la RF63...

à la sortie d'une écoute de RF63, je ne les trouve pas à leur avantage car oui le grave est plus présent mais est aussi plus boumis, plus gras et collant.

par contre repasser à la RF82 après la RF83 est mortel, la RF82 semble une biblio tellement le grave est très nettement plus présent sur la 83 et ce malgré "seulement" un woofer de plus.

le volume de charge très élevé donnant probablement ce phénomène.

 

vous l'aurai compris, je jete mon dévolu sur la RF63 que je vais rentrer.

je pourrai probablement la comparer aux RF82 chez moi  dans de meilleures conditions.

 

 

 

 

 

11:28 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/06/2006

questions de mixtix

hello tous,

 

mixtix:

 

qd je parle de trois sources émissive de grave, ce sont donc les deux colonnes et le caisson .

 

si ta pièce est trop petite ou que ta position d'écoute ne te permet d'avoir du niveau en dessous de 25hz, ne te casse pas la tête !

par contre, je trouve que remonter le 50-80 rend le caisson trop localisable.

de plus, ça excite considérablement la pièce et c'est assez dérangeant.

pour ma part, je préfère le 20-40hz pour le souffle que ça apporte !

 

mais une grosse gamelle pour donner du puch à 80 (ce qu'on appelle du kick bass), c'est aussi très plaisant mais ça passe difficilement chez moi .

 

 

 

 

 

19:27 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/06/2006

je les ai écouté !

ça y est, j'ai écouté toute la nouvelle gamme !

RF62/RF82/RF63/RF83

et je crois que je vais remplacer ou rajouter une nouvelle enceinte .

 

j'ai vu (mais pas écouté) la nouvelle centrale RC64 et je l'ai commandé direct, j'espère l'avoir pour mercredi et comme ça, je vais pouvoir la tester face à ma RC62.

 

j'ai fait de nombreuses photos et j'ai aussi plein de choses à vous raconter sur mes écoutes (j'ai joué pendant une heure à switcher entre RF82/RF63 et RF83 ) mais là, il est tard...

en plus, j'ai encore un test de dd10 à vous soumettre, un comparatif dd10 vs dd15 !

bref, je crois que j'ai du boulôt

 

 

ps: je tennais aussi à remercier mixtix qui est mon plus fidèle lecteur !

je te répondrai demain

23:03 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/06/2006

TEST pack RF82/RC62/RS62 + DD15

voilà, on y est, il est grand temps de tester l'ensemble complêt !

 

TEST RF82/RC62/RS62 + DD15:

 

 

c'est déja un ensemble très imposant et conséquent (surtout le caisson et les surrounds en fait) et il faut une maitresse de maison très conciliante .

 

tout d'abord, voilà ce que donne une RF82 et un DD15.

ils ne sont pas strictement à côté et le dd15 est très en retrait de lm'enciente pour une question de place mais aussi de rendu !

 

 

une petite vue du dessus donne une idée de la place que ça prend au sol:

 

 

excusez moi pour les cables mais avec cette satané lampe, je ne sais pas faire autrement .

 

et ensuite un gros plan:

 

 

bon, y a pas à dire mais un 38cm, c'est gros et moi j'aime beaucoup ça .

 

alors, on va commencer en toute logique par la courbe des RF82 sans caisson:

 

 

elles sont assez équilibrée à part le pic caractéristique de ma pièce à 30hz !

 

le niveau est très largement suffisant à part sur certain morceau ou là, le tout aussi caractéristique creux entre 40 et 60hz fait apparaiytre un petit manque de punch.

 

alors, qu'est ce que ça donne avec le caisson et plus d'une demi heure de correction:

 

 

j'ai remonter le niveau à 10 pour être en équilibre avec les enceintes.

je n'ai pas eu si facile à corriger l'ensemble car trois points d'émission de grave est moins facile que un seul !

de plus, la courbe ne fait pas tout... il faut aussi écouter le rendu car certain phénomène de déphasage peuvent apparaitre et c'est assez dérangeant.

mais une fois la courbe/phase/pente/niveau travillé correctement le rendu est plus que bien sur de la musique, c'est carrément tueur !

 

à oui, j'ai oublié, voilà la courbe du caisson égalisé seul, on voit bien qu'il vient recouvrir les enceintes principales !!!

 

 

j'ai aussi fait des essais avec un niveau de caisson plus important que les principales et c'est assez bon car la courbe reste encore assez linéaire !

voilà un niveau de 14 ce qui se traduit par un grave très présent mais sur certain morceau, c'est très cool .

 

 

alors comment donne l'ensemble ?

et bien en home cinéma, c'est vraiment la folie furieuse !

entre le grave qui martelle et l'ensemble des 5 enceintes qui sont hyper cohérent, c'est la fusion parfaite et on rentre en plein dans le film !

la seule chose sur laquelle on pourrait encore tiquer, c'est la centrale mais sur la plupart de mes dvd de test, ça passe relativement inaperçu.

c'est plus en se focalisant là dessus qu'on le remarque et encore plus particulièrement sur des extraits musicaux.

les passages avants - arrières étant les meilleurs que j'ai eu pour l'instant, preuve que RS62 et RF82 ça marche très bien ensemble !

 

 

ceci met fin aux premiers tests de mes premières klipsch 2006.

lundi, je vais avoir la chance d'aller à la présentation complête de la gamme klipsch 2006 !

je prendrai bien évidemment des photos ainsi que quelques cd pour vous raconter ça en détail.

le problème étant que c'est avis assez rapide qu'on se fait !

on ne connait pas la pièce (très important), l'électronique et parfois le bruit environnant ne permet pas de se faire une idèe précise.

ce sera par contre très suffisant pour dégrossir le terrain !

 

il me reste encore sous le coude un CR à faire d'un petit DD, mais bon, pas tout en même temps hein .

 

un bon w-e à tous et n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire et/ou question, je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

 

 

14:38 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/06/2006

encore attendre un peu

je suis un peu à la bourre pour cloturer cet épisode klipsch.

je mettrai sous peu le récapitulatif avec le DD15 avec les courbes et tout et tout.

je n'ai pas su le mettre car j'ai eu l'occasion de tester pendant plusieurs jours autre chose et de ce fait, j'ai pris du retard pour terminer celui ci.

 

c'est que ça prend du temps toute ces choses (et puis, j'ai un peu jouer à la X360 aussi faut avouer )

 

 

21:12 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/06/2006

test RF82/RC62/RS62 en Home Cinema

ben oui, on a beau tester élement par élement... le but, c'est de former un ensemble !

 

TEST RF82/RC62/RS62 en 5.1:

 

après avoir sélectionné pas mal de dvd de test/de compilations personnelles/ d'extrait THX et DTS en tout genre ainsi que de la musique en DTS plein débit, il faut avouer que cet ensemble est très cohérent.

 

comme je l'avais déja fait remarquer, à mon sens, c'est la centrale qui est un petit peu le point faible de l'ensemble dans le sens ou lors de passage de voix sur la scène frontale, on détecte que la RC62 n'a pas autant de coffre ni exactement la même sonorité que les frontales RF82.

déja parce que les woofers ne sont pas les même (ce qui me laisse à penser que avec une RF62 ou RF63, ça devrait mieux passer) et aussi parce que le volume de charge est beaucoup plus important sur la colonne !

 

il n'y a pas de miracle, à moins d'une centrale énorme, ça sera presque toujours le cas.

cela étant dis, ce n'est absolument pas une catastrophe non plus.

même configurée en "small", les voix ont suffisamment de corps et le rendu est qd même très similaire à la RF82.

ce n'est pas comme si on mariait une RC7 à la RF82. là, ça n'aurait effectivemment rien à voir.

 

cette précision étant faite, il y a par contre un élément qui fonctionne vraiment bien et c'est vraiment mon gros coup de coeur de l'ensemble, ce sont les RS62 !

à l'usage, elles sont terriblement enveloppante et le passage avant arrière se fait de façon tellement réele que il y a des passages que j'ai du refaire plusieurs fois tellement c'est bien la première fois que j'entendais le tout aussi bien intégré .

je peuix donc affirmer que pour moi le couple RS62/RF82 est plus ressemblant que les RF7/RC7 !

probablement par le fait que les RS7 sont plus "bouchées" que la RS62.

par contre, ce qui fait mal, c'est le prix !

des surrounds qui coutent le prix d'une enceinte colonne, je trouve ça un peu fort et peut être que les RS52 sont une meilleur opération du point de vue rapport qualité/prix car on est qd même à presque la moitier !!!

 

 

 

 

 

17:21 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/06/2006

TEST RF7 vs RF82

comme certain me l'ont demandé, j'ai effectué ce test !

je tiens à préciser une chose importante cependant . n'ayant une paire de RF7 sous la main mais juste une, j'ai donc comparé une RF7 contre une RF82.

 

pour compliqué le tout, ma petite femme m'a fait faire des tests en aveugle (plus dur qu'on ne le croit) pour être sur d'être impartial !

 

donc, veuillez m'excusez d'avance pour ne pas effectué un test aussi poussé que d'habitude.

mais je me suis rendu compte aussi que tester un enceinte en mono permet de se concentrer sur d'autres choses et notemment la bande passante, le timbre et l'équilibre.

l'oreille ne se laissant pas distraire par les efftes stéréo .

 

test RF7 vs RF82:

 

d'abord physiquement, ce n'est pas la même enceinte jugez par vous même:

 

 

 

 

la RF7 est bien plus grosse mais finalement, dans un intérieur, la différence ne sera pas si énorme !

elles ont un style radicalement différent et la finition de la RF7 est d'un autre monde. ce qui est normal vu qu' il faut aller à la RF63 et RF83 pour avoir les finitions vrais bois !

regardez le placage et la finition arrière:

 

 

 

alors à l'écoute, qu'est ce que ça donne ?

 

et bien une écoute radicalement différente comme je m'en doutais !

mis à part le rendement qui fausse considérablement le test puisqu'il oblige à un ajustement du volume à chaque changement, la RF7 est beaucoup plus explosive !

elle a beaucoup plus de caractère.

elle est plus rapide dans le grave qui claque vraiment fort. le grave de la RF82 est très bon lui aussi mais bcp plus rond et nettement moins rapide. par contre, il donne presque l'impression de descendre plus. ce n'est qu'une illusion en fait.

 

le pavillon de la RF7 pousse beaucoup plus fort ce qui tend à creuser d'avantage que raison le médium... chose que la RF82 fait par contre mieux.

elle donne une pêche et une vie à la musique mais le revert de la médaille est que cela peu fatiguer.

en effet, écouter à haut niveau une RF7 avec une amplification pas adaptée donne mal à la tête alors que la passe partout de RF82 permet d'écouter fort et longtemps sans fatigue auditive !

la RF7 est aussi plus transparente ce qui est logique car elle remonte fort les fréquences entre 8 et 10 khz, ce qui donne une illumination certe agréable un moment mais qui donne sur certain enregistrement un côté brillant !

 

au moment du choix, je dirais pas facile du tout... c'est une question de gouts.

moi même, j'aurai du mal...

 

les deux sont bien mais philosophiquement opposée.

 

voilà, la prochaine fois, je tenterai de vous décrire le rendu du pack complêt en home cinéma ainsi que le mariage avec mon bébé d'amour le bien nommé dd15 .

j'aurai des courbes à vous soumettre (RF82/DD15/ RF82+DD15)

 

sur ce @+

 

 

votre dévoué

olivier

 

01:23 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/06/2006

test des RF82

voilà, on y est :

 

TEST de la RF82:

 

bon, premier contact avec la caisse... ça va... trop habitué à la RF7, celle ci fait presque légère à côté . par contre, elle est relativement volumineuse.

même principe pour le déballage (il serait franchement temps qu'ils mettent des coques intégrale en frigolite d'ailleurs), comme sur toute les klipsch.

la finition est de bonne facture, en tout cas un gamme au dessus des f3 et le noir satiné est très beau mais attention aux traces de doigts. c'est le même que la centrale RC62.

une grosse amélioration par contre: les pieds !!!

toute la surface du pied est entièrement recouverte de matière caoutchouteuse robuste. pratique pour la stabilité et pour ceux équipé de moquettes, des pointes sont livrées.

c'est en tout cas mieux que les vis recouverte de plastique qui ne supportait pas de fréquent déplacement (notemment sur les lourdes RF7):

voilà un gros plan du pied:

 

l'enceinte dans sa globalité est déja fort imposante quoique ne me surpenne pas face à la RF7 !

en fait, cette RF82 à les même proportion que la RF5 ce qui est déja le signe d'un grave surement profond vu que le volume de charge est augmenté par rapport à la RF35 !

une belle colonne toute fince et élancée mais attention déja bien profonde et demandant un arrière bien dégagé pour les deux évents !

évents qui sont de diamètres inférieurs à ceux de la RF7.

 

 

 

voyez ici que la profondeur est loin d'être négligeable... aspect dont on ne tient pas souvent compte:

 

voilà une autre vue à côté de mon bébé :

 

 

alors, à l'écoute, qu'est ce que ça donne ?

je l'ai laissé tourner quelques heures histoires que les suspention se "lachent" un petit peu et là .

 

bon dieu, mais quel grave !!!

aussi bien en quantité qu'en qualité.

il est très présent, rond mais pas trop mais surtout étonnement profond... pas autant que le dd15 bien entendu mais il donne vraiment illusion à partir du moment ou on ne lui demande pas de très haut niveau. alors là, évidemment, soit mon amplification ne suis pas; soit on est un peu à la limite de ce genre de colonne !

ceci dit, les voisins auront déja fait de cogner à la porte d'entrée .

 

le médium aigu est plus "calme" et se calque fort à celui d'une RF35 en mon sens.

pas facile de m'avancer donc dans une grande théorie car c'est une que je connais le moins dans la gamme.

 

le rendu global est très satisfaisant, très équilibré même et surtout permet d'écouter fort pendant longtemps !

on sent bien que l'on est en haut rendement mais sont moins incisive que les RF5/RF7 de même que plus calme que les F3 !

ce sont plus des enceintes à tout faire et moins fatiguantes à long terme !

c'est dans ce sens qu'elles sont bel et bien la continuité de la gamme RF25/RF35.

 

j'ai bien sur fait des écoutes en HC mais ce sera l'objet d'une autre partie.

 

en conclusion: excellent rapport qualité prix (comme la RF35 en son temps) et même encore mieux car pour un tarif inchangé, on gagne un bornier mieux fini, une enceinte plus grande, un grave plus profond (dans ma pièce, les 30 hz passent sans aucun problème) et surtout... enfin pour certain... l'aspect nouveauté pour le suivi de gamme en centrale et arrière !

 

je suis en train de vous contocter le comparatif avec les RF7, un peu de patience donc ;)

si vous avez des remarques ou questions, n'hésitez pas à me le faire savoir.

 

votre dévoué

olivier

 

 

16:27 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/06/2006

TEST de la RC62

voilà, c'est au tour de la centrale de passer à la moulinette. avant de commencer, je tient à revenir sur certain point de la RS62.

testée en condition un peu plus profondément, elle est vraiment formidable !!!

même en dehors de l'axe (elle est 1m derrière moi et entre 1m80 à 2m de haut), elle est incroyablement enveloppante.

on sent que ce n'est pas une boite à chaussure incontestablement.

je reviendrai sur son cas qd j'aborderai le test du pack complêt.

 

TEST de la RC82:

 

j'étais persuadé qu'elle n'était qu'une refonte de la RC35 et on va voir si tel est bien le cas.

qd on a la caisse en main, on ne doute pas un seul instant que la nouvelle à pris du poids par rapport à l'ancienne.

3kg, ce n'est pas rien !!

pour le reste, les dimensions sont quasi inchangées. techniquement, pas grand chose de neuf à part un filtrage différent, le nouveau bornier comme sur la RS62, et ce qui explique la prise de poids... une tenue en puissance plus élevée !

 

voilà à quoi elle ressemble, pas de surprise pour les habitué de la RC35 donc

 

la finition est exactement la même que la RS62 sauf que sur la surrounds, la finition noir est plus brillante, moins belle mais surement plus costaude.

évents frontaux laminaires (ce qui est bien et qui me fait craindre le pire concernant la RC64... crainte que j'avais déja exprimée d'ailleurs).

à l'écoute, ça ne me révolutionne pas l'oreille par rapport à la RC35.

c'est bon mais pas exceptionnel. une RC7 sera au dessus.

elle à un petit caractère policé, un bon grave mais court (je vous déconseille fortement de la déclarer en large), un médium très légèrement creusé.

 

ce n'est donc ni une mauvaise ni une bonne surprise.

un copié collé de l'ancienne mais attention, sur ce point, j'évoque mes souvenirs auditifs car je n'ai pu les comparer en direct.

 

 

voilà, c'est fini pour aujourd'hui. car demain, programme chargé avec test de la RF82 et si vous êtes sage... un comparatif RF82/RF7 .

 

 

22:01 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/06/2006

test RS62 VS RS7

voilà la suite

 

TEST RS62 VS RS7:

 

proportionnellement, elles sont pareilles mais je trouve la RS62 plus logeable.

c'est mon avis, ce qui ne sera peut être pas le cas de tout le monde bien entendu .

voilà les bien nommées:

 

 

 

 

 

 

 

je pense que là, on a un peu fait le tour !

 

bon, pour le rendu:

 

la RS7 parait d'emblée plus creusée dans le médium ce qui est gênant quand on est dans l'axe car le gros woofer de 20CM pousse méchamment au détriment alors des deux pavillons. les choses rentrent plus dans l'ordre lors d'une écoute hors axe donc en avant ou arrière (préférable).

mais elle est toujours plus discrete dans le médium qu'une RS62.

le grave est par contre, plus profond et assez nettement d'ailleurs. ce qui n'est au final que moyennement important puisque l'une comme l'autre doivent à mon sens être considérée comme en "small" dans le processeur.

 

l'écoute en temps que enceinte d'une RS7 est tout à fait possible alors qu'avec une RS62, le grave est vraiment plus court.

mais qui aurait idée de faire ça à part un sot comme moi .

par contre, en temps que surround, la RS62 en donnera plus.

plus de médium-aigu, plus intelligible et donc aussi peut être plus localisable et plus présente.

 

j'aurais difficile dans l'état actuel des choses de donner un avis plus appronfondi car il faut "vivre" un peu avec et c'est par après que je pourrai donner un avis plus abouti.

 

en conclusion, l'une comme l'autre se valent ce qui n'est déja pas si mal .

 

 

 

13:35 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

test RS62

voilà, le grand jour est arrivé !

j'ai le premier pack RF82 de mon petit pays et je suis fier comme un coq .

comme ça va être long et fastidieux, je vais procéder par étape:

1°) test des RS62 comme enceinte seule

2°) test des RS62 face au RS7

3°) test de la RC35

4°) test des RF82

5°) test des RF82 face au RF7

6°) test de l'ensemble RF82/RC62/RS62 en home cinéma et musique DTS

7°) mariage du DD15 avec les klipsch

 

l'étape d'aujourd'hui va consister par le point 1 & 2.

 

1°) TEST des RS62:

 

avant le déballage, il faut dire qu'on est impressionné par le poid de la caisse qui pèse près de 14 kg ce qui n'est jamais que le poid d'une grosse bibliothèque .

pour les dimension, ce n'est plus franchement négligeable (38*38*25) quoique c'est plus logeable à mon sens qu'une RS7. vous vous mettrai ça en image par après.

la finition est très bonne car la face est d'un seul tenant et vient recouvrir les visses des HP.

voilà une vue générale:

 

c'est une enceinte bass reflex contrairement à ce qu'on pourrait croire, la preuve:

 

 

conception un peu spéciale puisque tunnel central redirigé vers les côté !!!

 

voilà d'autres vue générale:

 

 

 

 

 

voilà une vue du pavillon:

 

 

vue générale du bas médium-grave:

 

 

et enfin, une vue (en macro ) du bornier arrière qui à un peu évalué et qui fait moins toc:

 

 

maintenant que l'esthétique est décrite sous toute les coutures, on peu (enfin) s'attarder au son.

pour tester l'enceinte, je l'ai mise en condition placée contre le mur comme elle doit fonctionner mais aussi je l'ai écouté en temps que enceinte seule comme un paire de colonne.

j'en attendais beaucoup de cette surround car remplacer la RS7 n'est pas une mince affaire selon moi. et bien paris réussi, cette surround est terrible !

le son est beaucoup plus diffus qu'une RS7, plus intelligible, plus clair aussi.

en plaçant la RS62 sur le côté de la zone d'écoute, le son est très équilibré.

en se plaçant en avant ou en arrière de la zone d'écoute, c'est encore mieux en terme de bande passante mais plus directif. ce qui est logique au vu de sa construction et de sa logique de fonctionnement.

je n'irais pas jusqu'a dire qu'on peut la déclarer en "Large" car elle est courte en dessous de 60hz.

il ne faut pas se leurrer, à moins d'avoir des colonnes en arrière, il est illusoire de croire que le grave sera mieux rendu qu'en faisant une redirection sur le caisson.

avec un colonne, c'est différent car même si le grave n'est pas aussi bon que ce que le caisson, le fait est que dans la pratique, le grave venant de l'arrière servira à homogénéifier la pression de grave dans toute la pièce.

un peu le principe d'ailleurs de l'avantage de deux caissons plutôt qu'un seul.

bref :

 

une centrale excellent pour sa fonction, plus logeable malgré son volume qu'une RS7, mieux finie mais chère .

contrairement à ce que j'avais annoncé il y a peu, le prix n'est pas de 400€ mais de 1000€/paire.

je la vois sur certain site à 800€  mais à la pièce et c'est pas pareil

j'aurais du m'en douter puisque cette surround remplace la RS7

12:15 Écrit par olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |