19/11/2006

suite du test DD18

maintenant que le constat à été posé, comment se comporte le DD18 ?

mon avis est que le DD18 est fait pour de très grande pièce enfin tout du moins plus grande que la mienne !

je l'ai senti car ses zones d'explorations se situent bien plus bas que le DD15. De ce fait et pour lui se libérer, il devra y avoir bcp de volume !

un bon 40m² est un minimum. ce caisson est clairement un caisson d'infra. ce qui est logique: on n'achète pas un 47cm pour le faire monter à 200hz . même si cela est possible dans son cas.

il y a une chose qui m'a fortement choqué dans ce caisson, c'est qu'il est, si on le fait monter trop haut extrèmement localisable.

par ex, 75hz est pour lui trop haut ! non pas que il ne le fasse pas bien; mais les "parasitages/recoupement/déphasage" se font justement plus sentir et cela exite les résonnances de la pièce !

bien sur, je l'ai exploité à fond puisque j'ai laissé les principales en full range et comme elles même sont déja assez bien fournie dans le bas , ce n'est pas la solution de facilité càd laisser seul le DD18 faire le grave. c'est une solution que je n'ai pas eu le temps d'évaluer. donc sur ce point, je préfère le DD15 qui je pense, sera plus facilement intégrable dans un système.

 

par contre, là ou ce DD18 joue dans une autre cours que le DD15, c'est la sensation de puissance, la profondeur de l'infragrave et les ondes sismiques qu'il provoque dans la pièce !

il est capable de brasser tellement de molécule d'air qu'il est capable de vous donner les mêmes sensations que les phénomènes physique réels !

c'est difficiles à expliquer mais on sent une onde qui traverse la pièce et qui écrase votre corps contre le canapé qui lui même vibre alors qu'aucun son ne semble parvenir (ou plutôt se former) dans les oreilles !

 

en clair, il faut beaucoup plus d'infragrave que le DD15 et qd je dis beaucoup, c'est vraiment un autre niveau !

j'ai pas mal de morceau de démo/test qui explore la zone 10-30 hz et vraiment, on se rend compte que c'est une gamme de fréquence hyper importante pour le réalisme !

à côté de lui, tout les caissons font des boum boum de minichaine .

sur le cd PAV n°3, première plage, on entend l'air qui vibre dans les tuyaux de l'orgue, c'est hallucinant !

le DD15 ne m'a jamais donné ça.

j'ai aussi un cd de démo en DTS plein débit ou on entend un ti-rex arriver au loin; c'est une plage ou seul le DD15 m'avait donné le premier pas (celui qui faisait vibrer le canapé sans qu'on entende rien)... ben ici, rien à voir...

c'est un soufflle, une onde de choc qui se propage.

là ou il fallait qd même bien pousser le volume avec le DD15 pour resssentir cette sensation; ici, avec ce 47 cm, c'est une expérience physique presque éprouvante !!!

comme si une masse de 100 kg tombait avec force sur le sol et qu'on sentait et la vibration retransmisse à ce sol et l'onde de choc qui se propage dans l'air (et qui ne doit faire que quelques hertz).

 

bien évidemment, sur de la musique, cet avantage ne joue pas et il se comporte alors comme un DD15. avec une difficulté supplémentaire... j'ai eu beaucoup de mal à le régler !

il faut dire qu'a l'époque, je n'avais pas les 802D et que peut être la donne aurait été différente !

c'est là que je relativise mes propos.

pour résumer, le DD18 est il un super DD15 ?

je dis non car le DD18 est plus spécialisé vers le sous grave, capable de donner une extension vers le bas à n'importe quel enceinte !

par contre, je ne le marierait pas à des bibliothèques ou même à des petites colonnes un peu faiblarde dans le grave !

la meilleure configuration que j'ai une était une coupure à 60 hz @24db/oct !

 

plusieurs annecdote :

 

en jouant un peu avec des fréquences, le ti-rex, guerre des mondes etc... j'ai décroché un cadre chez le voisins du desssus .

en dessous de mon salon, ce sont les garages et le mur en question est en bas  10m plus loin !

 

deuxième, mon père ayant vu le bestiaud m'a dit...

c'est un accélérateur de particule ?

il ne croyait pas si bien dire puisque c'est exactement ça !

 

et troisièmement, en "jouant" avec des fréquences d'un générateurr (en fait un sweep de fréquence qui monte de 1 hz à 60 hz), et bien à 13hz, le canapé se met à vibrer à l'assise (notre cul bouge quoi ) et on sent physiquement sur le corps la pression de l'air !

à 15 hz, le bête sonomètre conrad (qui doit avoir une courbe très descendante en dessous de 40 hz) m'a indiqué à un volume tout à fait raisonnable 105 db soit la même valeur qu'a 30 hz .

avec lui, j'ai du 15 hz aussi facilement que du 30 hz (qui est la fréquence d erésonnace d ema pièce) !!!

qui dis mieux ?

j'aurais facilement pu monter au delà... le problème étant que madame m'a engueulé car lors du test, les cadres de fenêtre, les clanches de porte, le cadre des portes rentrent tellement en résonnance qu'on à l'impression que c'est un tremblement de terre qu'il y a !

de même, une tasse est tombée dans l'armoire 10 m plus loin dans ma cuisine !

 

 

tout ceci pour dire que ce caisson n'est pas fait pour tout le monde et que en tout état de cause, il est capable de faire des choses que 99% des caissons du marché ne connaissent même pas: le monde en dessous de 20 hz !

 

si vous avec l'occasion de l'écouter ou de l'essayer, n'hésitez pas, c'est une expérience unique !!!

 

pour ma part, dans ma pièce, je préfère une solution à base de deux caissons qui réduiront mes problèmes à néant !

deux DD15 auraient alors mes faveurs mais convaincre le chef n'est pas chose facile car (et elle à raison) ça prend trop de place...

la solution serait alors sans doute chez moi deux DD12  

 

pour finir, une petite photo de groupe:

 

le jour

 

DD18-9

 

 

et le soir avec les lampes allumées (c'est ce que je préfère)

 

DD18-21

 

 

 

 

 

 

 

20:59 Écrit par olivier dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/11/2006

test du DD18

Selon le célèbre adage: qui trop embrasse, mal étreind !

c'est exactement ce que j'ai fait... à force de vouloir faire trop de truc en même temps, on arrive plus du tout à suivre. Bref

je vous avais promis le test du DD18 et je vais m'exécuter mais avant, il faut mettre certaines chose à leur place. Une grosse partie de mon système à changé ! comme certain le savais déja, je me suis ruiné (le mot est faible) pour un ensemble classé/B&W. C'est certe très différent de mes ensembles klipsch mais en hifi cela va beaucoup beaucoup plus loin . en en home cinéma, ça va seulement un peu mieux !

alors de quoi est composé le système, tout d'abord d'une paire de nautilus 802D. en vérité, j'étais parti sur des 803D mais bon, après écoute comparative... j'ai lachement craqué ! de grosse colonnes de 80 kg qui posède la fameuse boule pour le médium, un tweeter diamand assez exceptionnel il faut bien l'avouer et deux petits 20cm avec une membrane en bêton armé (du rohacell en fait ) de 8mm d'épaisseur.

ensuite, d'un amplificateur stéréo (un bloc stéréo de puissance) nommé CA2200 et qui lache deux fois 200w/8 ohms et pèse 40 kg ! ce truc est absolument monstrueux, musical et possède le meilleur grave et la meilleure tenue dans tout les domaines possible !

c'est le meilleur ampli que j'ai jamais possédé !

le préamplificateur est un classé CP500 avec des entrée bypass très pratique en home cinéma et une musicalité à toute épreuve sur de la musique même si le CP700 va encore bcp plus loin mais à quel prix !

petite présentation de l'électronique. le CA2200:

 

IMG_9211

et l'ensemble dans toute sa splendeur ... il faut dire que la finition est absolument sans faille, ça en est même très impressionant:

 

IMG_9200

 

pour les enceintes, pas besoin de vous montrer ça maintenant, vous les verrez assez avec le DD18 .

pour savoir un peu à qui on a affaire, ce couple classé/B&W permet de se passer sans auncun problème de caisson ! à l'écoute hifi, ma pièce joue un peu les troubles fêtes comme d'habitude donc, un petit renfort à 45-55 me serait bien utile mais en home cinéma, une scéance vaut son pesant de cacahouete .

pour vous situer, on est pas très loin (je dirais à 85%) de ce que j'avais avec le DD15 !

attention, je parle en terme de contrôle et de puissance car bien entendu, le DD15 équalisé permettait se outre passer les résonnances de la pièce.

Il est donc clair que un caisson dans un système pareil n'aura pas facile .

voilà déja une bonne chose de faite mais par contre, certains le savent peut être aussi, je ne pense pas garder ce système . la raison en est finalement assez simple: je n'écoute pas assez de musique et un truc pareil est qd même fait pour ça !c'est donc beaucoup d'argent qui dort la plupart du temps ! en Home Cinéma, même si le niveau qualitatif est très élevé, le prix du système ne se justifie absolument pas !

je pense que début de l'année prochaine, je me séparerai (à regret probablement mais bon... le budget est vraiment au plus mal à cause de cet achat) des classé et puis peut être mais c'est moins certain des 802D.j'y perdrai en hifi et sur tout les concerts mais je pense y survivre .

 

passons maintenant au DD18 !

 

TEST DU DD18:

 

je l'attendais de pied ferme celui là car j'étais tellement tombé amoureux de DD15 que si son grand frêre allait encore plus loin, ça serait merveilleux . on va voir si ça se vérifie !

tout d'abord, il est beaucoup plus gros et là, dans une pièce non dédiée... ça va vraiment être très difficile à cacher !

en fait, sur photo il me plaisait bien mais en vrai, il est trop gros et finalement moins proportionné que le DD15. la version que j'ai eu est un noir laqué... du plus bel effet mais: c'est très salisant et fragile !

tout se vois la desssus, poussières, griffes, traces de doigts etc... bref, la finition bois à vraiment ma préférence même si je trouve mesquin qu'a ce niveau de prix, elle ne soit pas incluse et que l'on doivent encore rajouter 200€ !

alors, à quoi ça ressemble ?

ben accrochez vous:

 

DD18-4

DD18-7

DD18-14

DD18-16

DD18-20

vous l'aurez donc compris, c'est vraiment très gros et très impressionnant ! on sent bien qu'une menbrane pareille n'est pas faite pour rigoler.

tient, j'ai aussi fait une photo de la caisse :

DD18-13

comme d'habitude, on va commencer par une présentation des courbes. alors voilà ce que donne les 802D chez moi:

 

802D

c'est assez explicique et cela donne la réponse à "war of world" démoniaque chez moi !c'est une super méga bosse bass boost à des fréquences qd même relativement basse !en général, ce genre de phénomène est plus courant entre 40 et 50 hz ! là, c'est la longueur de ma pièce (10 mètres) qui aide le grave à descendre vraiment bas mais qui en contrepartie me crée cette résonnance !à l'écoute, ce n'est pas désagréable, en tout ças bceaucoup moins que si elle avait été située vers les 60 hz .

alors, une fois le caisson placé du mieux que je pouvais, c'est que c'est lourd de bestiaud, voilà ce que ça me donne:

DD18-1

comme d'habitue me direz vous oui mais en pire !

ce 47 cm excite encore plus les résonances de pièce que le 38 cm du DD15 !!! et c'est là que le problème se pose... ce caisson est manifestement fait pour des pièces bcp plus grandes que mes petits 37m² .

j'ai essayé de le corriger du mieux que je pouvais et j'avoue que le résultat n'est pas fameux mais à l'écoute, ça passe:

le couple 802D+DD18 donne ça:

802D+DD18

 

et les 802D coupées, il reste ça:

DD18-2

je ne suis pas très fier du résultat mais contrairement au DD15, je ne l'avais pendant très longtemps donc, j'ai préféré écouter et en profiter plutôt que de chipoter sans arrêt !

 

la suite demain ;)

olivier

 

 

 

 

 

 

22:20 Écrit par olivier dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |