25/04/2007

TEST: SUNFIRE TGP5

TEST du Sunfire TGP5:

 

il m'aura fallu un peu de temps pour mettre le test mais c'est plus compliqué à essayer qu'un préampli hifi.

alors à quoi a t'on affaire ? et bien à un processeur Home Cinéma de haute voltige avec des sorties symétrique ce qui est fort rare à ce niveau de prix; un décodage qu'on nous promet très bon et un comportement en hifi aussi.

c'est ce que nous allons essayer.

au premier abord, je suis très surpris du niveau de finition de l'appareil qui il faut le dire à fait un petit bon en avant par rapport aux anciennes générations.

il faut dire que j'ai eu TGP2 puis TGP3, un très court moment le TGP4 et maintenant le TGP5 qui est entre mes mains.

La grande force de ses appareils ont toujours été la qualité de décodage et je peux déja vous dire que c'est encore le cas.

pour en revenir au look, la facade est composé d'une grande plaque d'aluminium brossé de plusieur mm, de diodes blanches et bleues dimmable et de grands boutons de sélections et volumes en aluminium également.

l'afficheur est un peu déçevant car minimaliste. à l'heure des afficheurs LCD et autres matriciels, ils auraient pu changer la donne ! tans pis.

 

IMG_0568

 

IMG_0583

 

la télécommande est très complête, programmable, rétro éclairée de couleur turquoise et très pratique à utiliser dans le noir. elle est dans une matière caoutchouc matte qui font qu'elle tient bien dans la main.

 

IMG_0593

 

d'un point de vue branchement, une vue de la face arrière fais vite comprendre ce que complêt veut dire:

 

IMG_0592

 

IMG_0591

 

on peut faire quasiment tout ce que l'on veut!

les entrées 8 canaux (pour y rentrer du true HD ou du DTS hd, sacd ou autres) ne renumérise pas le signal en entrée et sont donc utilisable sans arrières pensées.

le seul point noir est l'absence d'entrée HDMI capable de décoder le son et de le transformer en PCM !

les prises HDMI présentent ne font que transiter le signal vidéo... c'est un peu dommage je trouve .

bien sur, relier son lecteur HD à des prises analogique revient au même si ce n'est même encore mieux mais cela impose plus de branchement ce qui peut rebuter certaines personnes !

ne pas oublier que pour l'instant les HD-DVD ne permette pas de sortie des nouveaux formats sonores par le prises HDMI (question d'authoring). le mieux que l'on puisse avoir est du PCM.

 

IMG_0589

 

les prises arrières sont vraiment de très hautes qualité, il faut le préciser et les sorties XLR sont une véritable aubaine pour ceux qui ont la chance d'avoir un amplificateur équipée d'entrée de ce type !

à conseiller sans réserve.

cet appareil se configure facilement que ce soit sur l'ecran ou l'osd (relié alors à une TV ou un projecteur).

les menus sont complêt mais la présentation est qd même vraiment minimaliste.

à l'heure de windows Vista... c'est dommage même si cela n'enlève rien à l'efficacité car ce n'est qd même pas le genre de truc que l'on fait tout les jours !

une fois, les enceintes et les retards configurés, il est temps de passer aux écoutes !

tout d'abord, le plus simple; des écoutes de musiques sur les entrées 8 canaux:

 

je m'attendais au pire en branchant ma platine rossini et bien non; les entrées non renumérisées font un excellent travail preuve que la partie préamplification n'est pas le parent pauvre.

c'est très supérieur à ce que fait un intégré HC et mon yamaha AZ1 est battu.

j'ai comparé face à mon préampli classé CP500 et il y a une différence.

le classé est plus neutre, plus mat.

le sunfire est un peu plus doux, avec un grave plus rond mais plus percutant.

ça à toujours été la signature sonore de sunfire, rien d'étonnant donc.

si possible, mieux vaut favoriser la sortie XLR car elle m'a paru un peu plus dynamique. j'avais aussi un peu plus de souffle sur les entrées cinch traditionnelles.

verdict: très bonne note en hifi puisque ne pas se faire manger par un préampli hifi réputé et coutant le même prix n'était pas chose facile !

il passe le cap avec brio. il va certe moins loin dans l'analyse du message mais c'est très largement suffisant pour une utilisation hifi !

 

ensuite,, j'ai essayé des bandes son en DTS plein débit et là, l'écart est encore plus grand avec mon yamaha !

quelle dynamique  !

le grave est percussif et bien plus ample, les effets sont mieux géré, il y a bien plus de détails et j'ai redécouvert des extraits que je connaissait pourtant très bien !

il y a plus de détails, c'est une évidence. retourner sur mon yamaha m'a bien fait comprendre la différence de décodage et pourtant celui ci est loin d'être à la masse !

du coup, je peux affirmer que le décodage en HC est une tuerie.

 

les derniers essais que j'ai fait sont des extraits de films en true HD et dolby digital Plus ainsi que pas mal d'extrait en DTS et dolby digital que j'ai répartit sur trois DVD.

incroyable, la guerre des mondes à décollé la membranne des HP comme ce n'est pas permis à un point tel que j'ai vraiment eu peur pour ceux ci !

U571 est monstrueux, le pacte des loups me fait entendre des détails qu'aucun décodeur m'a fait entendre, le true HD (batman notamment) me prouve une fois de plus que le naturel, la puissance du grave et surtout surtout l'extrème cohérence du mixage (tout les déplacement et effets) de ce format sont très haut dessus de tout les autres formats à l'heure actuel !!!

 

Alors au final, est ce que ce décodeur préampli HC vaut le coup ?

et bien oui et même si le prix est un peu coquet (4000€ tout de même), on à là des performances de tout premiers ordres.

 

 

CONCLUSIONS:

 

+ décodage DTS magistral

+ entrée 8 canaux réelement transparente et faisant honneur aux nouveaux formats

+ finition d'excellente facture

+ télécommande complête et facile d'emploi

+ utilisable en hifi

 

- tarif non négligeable

- pas d'entrée audio HDMI

- afficheur vraiment mesquin

- menu osd digne du DOS d'il y a 15 ans

 

 

 

 

14:02 Écrit par olivier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.